top of page

Les riches heures de l'art contemporain

Raymond Andreani

Dans les années 1990, le débat sur l’art contemporain fait rage ; philosophes et critiques se déchirent au sujet des contenus d’oeuvres reconnues par les institutions ou devenues des stars sur le marché international. On remet en question un art devenu officiel, convenu dans ses outrances, élitiste, récupéré par les politiciens, car la fonction politique des oeuvres semble primer sur la fonction esthétique. On renvoie à la critique, à l’aversion, voire à la haine, tous ceux qui se targuent d’incarner l’avant-garde la plus contemporaine. Il semble qu’aujourd’hui les passions anciennes soient retombées, mais l’art contemporain suscite toujours autant d'intérêt,  les réactions déclenchées autour de sa définition, de la valeur d'un artiste ou d'une oeuvre, ou encore de ce que le marché de l'art et sa médiatisation peuvent générer, sont nombreuses. L’ouvrage veut faire un point sur l’art actuel, les moments forts de ses apparitions spectaculaires, marqués par les artistes les plus côtés, comme Jean-Michel Basquiat, Christopher Wool, Jeff Koons, Richard Prince, Peter Doig, Yoshitomo Nara, Rudolf Stingel, Keith Haring, Zeng Fanzhi, Anselm Kiefer mais aussi Wim Delvoye, Olafur Eliasson, Martin Parr, ou encore Ron Mueck. Pas besoin d'être « dans la tête » de l'artiste. Il faut commencer, disent certains, par apprendre à regarder, à prendre conscience de l'univers des possibles. 

LES RICHES HEURES DE L'ART CONTEMPORAIN

À paraître en 2018

Pages : 80 Illustrations 25 Couleur

EAN : 9782956128236

Langue : Français

Prix : 12 Euros

bottom of page